Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Causes et traitements de l'angine chez les séniors

Gêne dans la poitrine, sensation de brûlure, douleur… Il s’agit peut-être d’une angine de poitrine. Lorsque l’on a plus de 50 ans, l’angor, l’autre nom de l’angine de poitrine lorsqu’il touche les séniors, peut apparaître avec le froid ou durant un effort. Comment le comprendre et le soigner ?

Les différents angors

Il existe deux types d’angor, l’angor stable qui peut être traité de manière efficace, et l’angor instable pour lequel la médecine peine encore à trouver un remède.

Pour ce dernier, il peut arriver que des complications interviennent (infarctus du myocarde, mort subite) et l’hospitalisation en urgence est souvent nécessaire.

Cette catégorie d’angor possède différents stades, un premier appelé « de novo » qui représente la douleur ressentie pour la première fois, une seconde « crescendo » qui va qualifier une douleur qui se répète souvent ou qui est provoquée par un effort malgré la prise d’un traitement, et d’autres paliers plus graves lorsque l’angor apparait rapidement après un infarctus du myocarde, dure plus de 20 minutes ou est dit « de Prinzmétal ».

Causes et traitement

Il existe différents facteurs de risques à l’angor. Il peut s’agir d’un excès de cholestérol, d’une hypertension artérielle, de diabète, du tabac, d’une obésité, de la sédentarité ou encore de l’âge et de stress. Afin de prévenir ce type d’infections qui appartiennent à la famille des angines (plus d’informations sur les angines blanches), il faut veiller à prévenir ces dangers.

Pour cela, plusieurs solutions. La pratique d’un sport de manière régulière est, comme souvent, un excellent moyen de se tenir éloigné des infections et maladies. Trente minutes de marche rapide tous les jours ou presque suffisent à se protéger.

Soigner son alimentation en privilégiant les régimes pauvres en sel et en graisses, perdre du poids si besoin, arrêter le tabac et traiter le diabète ou l’hypertension sont autant de façons d’éviter l’angine de poitrine.

Parmi les aliments les plus bénéfiques, tous ceux qui contiennent des oméga 3 (poissons, huiles, noix…) et les huiles végétales (d’olive, de colza). A éviter, les produits industriels, transformés ou comprenant des graisses animales comme c’est le cas des produits laitiers.

Vous aimez cet article ? Votez !
9/10 (1 vote)
Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires