Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Bandelette urinaire pour changer la vie des femmes

Lorsque la rééducation périnéale et les médicaments ne font aucun effet sur l'incontinence urinaire, une technique simple et très efficace permettant de stopper dans au moins 80% des cas, l'incontinence urinaire d'effort.

Nous vous présentons ici la technique chirurgicale de la bandelette urinaire. Révolution dans le domaine médical, elle a su séduire plus d'une personne, notamment grâce à son efficacité et son installation peu invasive.

Retour sur l'incontinence d'effort

Il s'agit de pertes urinaires lors d'un effort (homme et femme). Sans aucune envie d'uriner, les patients sont victimes d'incontinence lors de la pratique d'un sport ou d'une simple toux. En cause, les muscles soutenant le col vésical et l'urètre n'opèrent plus correctement : le sphincter vésical ou le périnée ne sont plus en très bon état.

Une bandelette urinaire pour changer de vie

Les patients victimes d'incontinence d'effort voient très vite leur vie gâchée par ces fuites urinaires inconfortables. La bandelette urinaire permet de remédier à ce problème dans la grande majorité des cas, non résolus par la rééducation.

Concrètement, après un bilan pré-opératoire, le patient se verra proposer cette mini-chirurgie. Elle est réalisée sous anesthésie locale et ne demande que 24 à 48 heures d'hospitalisation.

La bandelette urinaire s'apparente à un petit bout de tissu auto-agrippant. On constate une très bonne tolérance de la bandelette urinaire chez les patients opérés. La bandelette vient jouer le rôle de support pour l'urètre (canal d'où l'urine s'écoule).

La bandelette urinaire s'agrippe seule aux tissus et ne nécessite donc aucun autre type de fixation.

Des résultats probants

Après plusieurs années d'études sur les effets de la bandelette urinaire, les médecins sont confiants. Les résultats publiés dans le Britsh Journal of Obstetrics and Gynecology mettent en exergue la guérison complète des patientes opérées après 36 mois. 11% des patients ont vu leur état notablement amélioré. De plus, aucune détérioration n'a été constatée chez les patientes durant la période d'études des suites d'opération.

Le Président de l'AAPI confie que la bandelette urinaire est une "technique urinaire intéressante qui permet d'améliorer la qualité de vie de nombreuses incontinentes" (Source : Doctissimo).

D'autres interventions chirurgicales


Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires