Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Canne ou déambulateur ?

Il est fréquent chez les personnes âgées que certaines pathologies les privent de leur mobilité d'antan. Si tel est votre cas, afin de préserver votre autonomie, vous aurez probablement besoin de recourir à un accessoire d'aide à la marche, qui vous servira d'appui lors de vos déplacements.

Choisir une canne ou un déambulateur ?

Vous vous poserez certainement la question à savoir, s'il est préférable d'opter pour une canne ou un déambulateur. Ne vous précipitez pas, car il s'agit principalement d'assurer votre sécurité et votre confort de marche de manière ergonomique.

Il est évident que si vous êtes encore apte à marcher et qu'une aide à vous déplacer ne relève que de votre confort, votre médecin vous suggérera le choix d'une canne. Chaque cas est unique et si vous avez tendance à perdre l'équilibre, il va de soi que le déambulateur vous conviendra mieux qu'une canne, car il vous permettra de maintenir votre stabilité en vous appuyant vers l'avant.

Cependant, selon le degré de votre mobilité, votre ergothérapeute ou kinésithérapeute vous conseillera sans aucun doute d’adapter votre accessoire de soutien à vos besoins et en fonction de l'intensité de la croissance de votre problème médical. Il vous aiguillera ensuite sur le choix d'une canne simple, tripode, ou d'un déambulateur fixe ou équipé de roulettes.

Comment choisir votre canne de marche ?

Il existe différents types de cannes que vous adapterez à vos besoins :

  • La canne simple
  • La canne anglaise avec un appui pour l'avant-bras
  • La canne tripode à 3 pieds ou quadripode à 4 pieds, assurant une meilleure stabilité, etc.
  • La canne munie d'un siège vous permettra de vous reposer en cas de nécessité.

Certaines cannes sont dotées d'une poignée réglable en longueur. Si vous n'utilisez pas votre canne régulièrement, opter pour une canne pliante.

Veillez à la qualité de votre canne, mais également à sa dimension, en fonction de votre taille. Pour une meilleure stabilité, positionnez l'index de votre main dans le prolongement du mât de votre canne. Renseignez-vous, car certains symptômes nécessitant une canne peuvent être remboursés par la sécurité sociale : maladie de Parkinson, pathologie du pied, séquelles d'avc, insuffisance cardiaque, etc.

Comment choisir votre déambulateur ?

Le choix doit se faire en fonction de votre handicap, de votre taille, et de l’utilisation intérieure ou extérieure. Pour un usage extérieur, optez pour un déambulateur à roulettes Rollator et préférez des roues avant directionnelles pour faciliter vos manœuvres.

Par contre, privilégiez des roues avant fixes pour un usage intérieur, ce qui vous garantira la stabilité.
Pour une meilleure utilisation, les poignées d’appui doivent se trouver à hauteur de vos hanches. Certains déambulateurs sont également équipés de freins. Tous comme pour la canne évoquée ci-dessus, la sécurité sociale peut intervenir pour aider certaines pathologies.

D'autres article pour vous déplacer dans le confort

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires