Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Les causes de l'incontinence chez la femme

L'incontinence urinaire peut avoir de multiples causes, plutôt variées. Le parcours de santé, l'hygiène de vie, l'âge et les événements heureux comme la grossesse peuvent être sources d'incontinence. Voici une liste des causes d'incontinence chez la femme.

Des traumatismes obstétricaux et chirurgicaux

Lorsque l’on tombe enceinte, le corps se modifie beaucoup ! Le bébé qui grandit dans l’utérus de la maman ne laisse plus beaucoup de place aux autres organes. Et il se peut que de ce fait, l’appareil urologique se distende quelque peu et connaisse des troubles de la miction. Les femmes enceintes ont beaucoup plus envie d’uriner qu’à l’habitude. Et après l’accouchement, elles subissent parfois de légères fuites urinaires, ou une incontinence plus prononcée. Ces troubles surviennent notamment et surtout quand il y a eu épisiotomie à la naissance du bébé, ou des forceps.

Une intervention chirurgicale comme la césarienne ou de tout autre ordre, qui a eu lieu dans la région uro-génitale, aura les mêmes conséquences.

La ménopause

Les modifications hormonales dues à la ménopause sont aussi une des causes de l’incontinence. C’est un arrêt brusque de la sécrétion hormonale qui a pourtant guidé la vie d’une femme de ses 13 ans jusqu’à ses 50 ans (environ). De multiples troubles surviennent à ce moment délicat de la vie d’une femme. Et notamment, des fuites urinaires.

Pourquoi ? Tout simplement parce que la diminution de la production d’œstrogène amincit la muqueuse interne de la vessie, et a aussi pour conséquence l’affaiblissement des tissus pelviens environnants. Les règles mettent également un frein à la production de collagène, impliquée dans la tonicité des tissus ! Cette faiblesse explique pourquoi un éternuement, ou le fait de porter quelque chose de lourd, peut engendrer une perte d’urine légère.

Une hygiène de vie particulière

Il n’est pas question ici de parler de mauvaise hygiène de vie, car même si l’on souhaite bien faire, il se peut que cela ne se passe pas comme on l’aurait prévu.

Une activité sportive ou professionnelle peut engendrer ces troubles ! De fortes poussées abdominales sont la cause des fuites urinaires. Ménagez-vous lorsque vous faîtes du sport, l’exercice n’est bénéfique que lorsqu’il est effectué avec modération.

Le tabagisme, tout comme la toux chronique, peuvent avoir une incidence sur l’incontinence : une femme qui fume aura 2 à 3 fois plus de chance de subir ces désagréments.

Egalement, un surpoids ou une certaine obésité peut nuire au bon fonctionnement des sphincters urétraux. Le poids joue sur cette partie basse du corps et entraine une certaine faiblesse.

Des soucis d’ordre médicaux

Quelques épisodes de la vie quotidienne, comme une maladie passagère, peuvent avoir des causes sur l’appareil urologique. Une constipation sévère entraîne une pression abdominale importante, ainsi qu’un effort intense qui peut créer des lésions lorsque vous allez à la selle.
Vous pouvez aussi voir apparaître des troubles de fuites urinaires si vous avez rencontré des infections diverses, comme la cystite par exemple.


Vous connaissez maintenant les causes principales d'incontinence chez les femmes. Il convient aussi d'en parler à votre médecin afin d'établir avec lui un diagnostic, définir votre type d'incontinence et choisir avec un spécialiste le traitement le plus adapté. Des solutions existent, profitez-en !

D'autres articles à lire sur l'incontinence féminine

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires