Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

La faiblesse vésicale

Vous avez peut-être déjà senti qu'au moindre effort, ne serait-ce qu'en toussant, vous avez des petites fuites urinaires qui ne sont jamais agréables et que essayez à tout prix de contenir. Les femmes qui ont accouché savent bien ce que l'incontinence signifie. Mais il n'y a pas que les femmes, les hommes aussi peuvent souffrir de cette faiblesse vésicale qui nous dérange tous dans notre train-train quotidien et qui n'est pas toujours facile à aborder. Mais, quels sont les types de faiblesse vésicale ou d'incontinence ?

L'incontinence d'effort

Comme le titre l'indique, cette incontinence a lieu lorsque vous faites un effort, même un tout petit effort, mais qui provoque des fuites urinaires involontaires. Bien en soulevant un poids, bien pendant une quinte de toux ou alors lors d'un fou rire. Les abdominaux qu'on met en action à ces moments-là font pression sur la vessie dont les muscles sont affaiblis. Le plancher pelvien qui soutient la vessie a perdu son tonus (grossesses, surpoids, descente d'organes, ...) et les petites fuites deviennent inévitables. Les femmes en sont principalement atteintes au moment de la grossesse, après l'accouchement ou pendant la ménopause.

L'incontinence d'hyperactivité vésicale

Appelée aussi incontinence par impériosité, c'est la deuxième cause de fuites urinaires chez les femmes. Si vous ressentez des envies soudaines et impérieuses d'aller aux toilettes, si vous devez vider votre vessie plus de 4 à 8 fois par jour, si vous êtes réveillée dans la nuit par une envie "impérieuse" de faire pipi, vous souffrez peut-être de ce dysfonctionnement vésicale où la vessie se contracte involontairement. La plupart du temps, les facteurs qu'on met en avant sont l'anxiété et les effets secondaires de certains médicaments. Un traitement médical existe, mais les protections hygiéniques sont également une solution adaptée.

L'incontinence mixte

On peut rencontrer des cas d'incontinence mixte où on retrouve les deux cas cités ci-dessus. On traite alors tout d'abord le dysfonctionnement du plancher pelvien avec des exercices pour s'attaquer ensuite au traitement de l'incontinence par impériosité.

L'incontinence par regorgement

Les femmes sont plus nombreuses à souffrir d'incontinence, mais les hommes ne sont pas épargnés. Chez eux, la capacité de vider de la vessie se voit parfois perturbée par une augmentation du volume de la prostate qui commence alors à faire pression, provoquant des fuites urinaires involontaires, des envies pressantes d'aller aux toilettes ou des écoulements après la miction. Des solutions adaptées existent également pour eux.

Car quelle que soit la faiblesse vésicale dont vous souffrez, il existe des solutions à plusieurs niveaux. Outre les exercices physiques pour redonner du tonus au plancher pelvien et la chirurgie dans les cas extrêmes, les protections hygiéniques, discrètes et très adaptées à l'anatomie de chacun, apportent protection et un grand confort pour vous permettre de continuer à vivre en toute sérénité malgré ces petits inconvénients qui dans la plupart des cas ne sont que passagers.

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires