Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Les symptômes de l'incontinence anale

L’incontinence anale peut toucher plus de personne que l’on ne pense. En effet il existe des symptômes, plus ou moins visibles, qui traduisent d’un manque de continence anal.

Il ne s’agit pas forcément de relâchement fréquent de matières, il peut s’agir aussi d’autres symptômes. Nous vous les décryptons aujourd’hui.

Les symptômes

L'incontinence anale peut se traduire par plusieurs phénomènes, votre corps peut alors envoyer des signaux que vous ne soupçonnez pas du tout. En effet, dans un premier temps le symptôme le plus répandu est l’incapacité à retenir certains gaz intestinaux. Le rectum relâche des gaz tout à fait involontairement. Il peut s'agir d'une insuffisance au niveau des muscles sphinctériens.

L’incontinence anale se traduit aussi et surtout par une incontinence fécale. La personne ne ressent plus aucuns stimuli rectaux, et certaines selles s’évacuent sans qu’il n’en ait conscience. Un autre symptôme plus ou moins semblable est le rejet de selles liquides de manière tout à fait involontaire également, cela est du principalement à une constipation.

Est-ce douloureux ?

L’incontinence anale n’est pas un phénomène douloureux dans le sens somatique du terme, mais en revanche, elle peut conduire à des séquelles psychologiques : perte de confiance en soit, déprime, voire parfois de légères crises de paranoïa… La personne qui en souffre est toujours sur le qui vive et devient alors très angoissée.

Comment minimiser les symptômes

Certains médicaments vous aideront dans votre démarche. Nous pensons notamment, dans les cas de constipations, à des laxatifs ou des anti-diarrhéiques qui permettront de ne plus revivre un épisode gênant. Changez votre alimentation, également : augmentez l’apport en fibres dans vos aliments pour faciliter le transit et éviter une nouvelle constipation.

Dans le cas où vous souffrez de flatulences incontrôlées il faudra revoir son alimentation également, et penser à rééduquer ses muscles rectaux.

Pour les incontinences dues à une absence de stimuli, il faut de toute urgence consulter un médecin. Il peut y avoir un problème neurologique lié. Un traitement médicamenteux vous sera prescrit, peut-être même des séances de rééducation voire une intervention chirurgicale.

Quel que soit votre situation, consultez un médecin pour comprendre la source du problème et le régler.

D'autres articles sur l'incontinence anale

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires