Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Incontinence et situations quotidiennes

Il va sans dire que l'incontinence urinaire a un effet néfaste sur chaque aspect de la vie quotidienne. Entre autres, la vie sociale, personnelle, familiale, professionnelle, amoureuse… Habituellement, elle est perçue comme un frein aux différentes activités de tous les jours, pour ébranler sérieusement l'humeur et le moral.

L'incontinence dans des situations fréquentes

Incontinence lorsque l'on rit

Ce type de fuite urinaire apparaît quand la personne touchée rit. Du coup, elle revient à redouter les bons moments en famille ou entre amis, faute de succomber à un fou rire incontrôlable. Il existe même des cas où la personne rit et en vient à avoir peur des conséquences d'un acte si naturel. Cette personne souffre d'incontinence d'effort. Autrement dit, les muscles de son périnée sont trop faibles qu'ils ne parviennent pas à maintenir le système fermé, pour générer des fuites. Ce genre de cas peut être guéri par de la rééducation, des médicaments ou de la chirurgie. Se rapprocher d'un urologue est la meilleure des solutions.

Incontinence lorsque l'on tousse

Il en est de même du cas de l'incontinence quand on tousse, c'est également une incontinence d'effort ou de stress. Ce simple geste suffit à faire perdre à la personne le contrôle de ses urines. Il faut bien comprendre qu'on parle d'incontinence dès qu'il y a une perte de ne serait-ce que quelques gouttes d'urine. Consulter un urologue est la meilleure des solutions puisque les traitements existent et ils sont efficaces.

Incontinence lorsque l'on court

Quoi de plus gênant que de souffrir d'incontinence alors que l'on court ? Si on est concerné par des petites fuites urinaires lors de la pratique de son sport préféré, il faut choisir une autre activité où le corps est porté et les efforts fournis sont mieux répartis et moins violents. Les sports recommandés sont les sports nautiques dans une piscine, comme la natation. Mais aussi le cyclisme, la marche, les abdominaux… Il faut aussi traiter ce genre de cas, en attendant, le mieux est de porter une protection discrète et efficace.

L'incontinence sur nos lieux de vie

Incontinence au travail

Au travail, on peut aussi souffrir d'incontinence. Cela peut gêner dans l'exécution même de celui-ci puisque les heures consacrées à aller aux toilettes impacteraient sûrement sur la durée dédiée à l'exécution de ses tâches. Il faut discuter avec votre médecin au sujet de l'incontinence et des options thérapeutiques qui sont possibles. Les traitements prescrits contre l'incontinence peuvent être des produits absorbants, des médicaments, des dispositifs médicaux, des changements à apporter à son mode de vie…

Incontinence au lever le matin

Le matin, au lever, on peut aussi souffrir d'incontinence. Nombreuses peuvent être les causes comme les aliments que la personne mange : thé, le café, boissons gazeuses, agrumes... qui ont les vertus d'irriter la vessie. L'alcool, les tisanes, les asperges, le persil... sont des aliments diurétiques si bien que la vessie se remplit très vite pour multiplier les risques de fuites. Ce ne sont que des exemples de causes, l'incontinence peut résulter d'autres facteurs, d'où la pertinence de consulter un docteur.

Incontinence après la natation

Dans ce cas, l'incontinence urinaire pourrait être atténuée si on s'abstient de boire dans les moments qui précèdent le départ pour la piscine. Il faut se donner du temps de vider sa vessie. Pour ce faire, il faut vider la vessie par sondage ou tout autre moyen recommandé par l'urologue. Par ailleurs, c'est aussi le contact avec l'eau qui déclenche l'envie d'uriner, le mieux est de la « traiter ».

L'incontinence dans des situations inhabituelles

Incontinence due au froid

On parle alors d'incontinence urinaire par impériosité, l'envie d'uriner n'est plus motivée par une miction normale. Le froid comme le contact avec une surface froide, stimule un besoin pressant d'uriner. Il faut éviter les stimulations liées au froid comme s'asseoir sur une surface froide ou d'avoir froid aux pieds, par exemple. Dans ce cas, il faut toujours se rapprocher d'un spécialiste.

Incontinence anale due au stress

L'incontinence anale est la perte accidentelle ou incontrôlée du contrôle des intestins, pour conduire à une évacuation involontaire de matières fécales. Les causes sont nombreuses comme une constipation chronique provocant une distension et amincissement des muscles de l'anus et des intestins, l'utilisation à tout va de laxatifs, et même de simples problèmes émotionnels. Seul un spécialiste pourrait apporter une solution efficace à ce problème.

Incontinence après avoir uriné

Cette incontinence se manifeste alors qu'on avait déjà uriné. Alors que la vessie semble vide, on ressent encore un besoin pressant d'uriner. La vessie pourrait être hyperactive et déclencher une envie d'uriner irrépressible, alors que le volume d'urine est très faible. Les causes peuvent être multiples comme les infections urinaires, les problèmes gynécologiques, les maladies neurologiques… Là encore, un spécialiste saura trancher du meilleur traitement adapté.

Incontinence après un rapport

Après un rapport sexuel, on peut souffrir d'incontinence urinaire. Cela peut être le résultat d'une incontinence d'effort. Elle peut aussi provenir d'une contraction du muscle de la vessie, due à l'émotion, la dénommée incontinence par instabilité vésicale. Cela peut également être lié à l'arrivée de l'orgasme, le paroxysme émotionnel, tout comme la peur ou le fou rire permettant la perte de contrôle du cerveau ou de la vessie.

L'importance de consulter un spécialiste

Quel que soit le type d'incontinence dont on souffre, le mieux est toujours de consulter un urologue qui sera à même de définir les causes et de proposer le traitement approprié.

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires