Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Incontinence lourde : les protections à privilégier

Sans parler de maladie honteuse, l'incontinence représente encore en 2014 un vrai tabou pour ceux qui en sont atteints et pour leur entourage. Pourtant, l'incontinence est une maladie comme une autre qui touche de plus en plus de monde. Elle est bien sûr indubitablement liée au vieillissement bien que son champ d'application dépasse largement la seule catégorie des personnes âgées. Lorsqu'on en est atteint, il n'y a pas grand chose d'autre à faire que se se protéger efficacement contre l'inconfort et les effets visuels.

On distingue plusieurs degrés de la maladie dont l'intensité la plus grave est qualifiée d'incontinence lourde ou grave. On atteint ce stade lorsque la vessie se vide complètement de manière brutale. Ces types d'incontinence sont reliées à des troubles neurologiques graves, une faiblesse musculaire importante due à la vieillesse, ou à une opération de grande envergure. Les personnes atteintes sont souvent peu autonomes, voire pas du tout.

L'incontinence chez l'homme et la femme

Avec plus de 3 millions de cas recensés en France, l'incontinence est une vraie maladie de portée nationale à véritable enjeu en matière de santé publique. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'incontinence lourde ou légère ne touche pas uniquement les personnes âgées mais aussi des personnes plus jeunes, notamment du fait de pathologies comme l'hyperactivité vésicale, le cancer de la prostate chez l'homme ou l'incontinence d'effort chez la femme.

Chez la femme, elle est dans un cas sur 2 une incontinence d'effort, sinon une incontinence d'impériosité ou mixte. Les femmes deviennent incontinentes à cause de leur grossesse, après un accouchement ou après la ménopause.

Chez l'homme, elle est dans la grande majorité des cas due à l'hypertrophie de la prostate, les autres causes comme un relâchement des sphincters pouvant très bien s'opérer et donc se soigner.

Les différents moyens de protection contre l'incontinence forte

Parmi l'ensemble des mesures de protection contre l'incontinence forte, on trouve les slips absorbants, les protections anatomiques fortement absorbantes et les changes complets.

Les premiers moyens de protection, les slips absorbants ne sont ni plus ni moins que des couche-culottes à forte capacité d'absorption et à utilisation unique. Ils sont généralement conseillés pour les incontinences modérées.

Très pratiques, les couche-culottes sont plébiscités par leurs utilisateurs en raison de leur remarquable efficacité et de leur souplesse d'utilisation qui rassurent les malades qui en portent.

Une variante de la couche-culotte est la protection avec ceinture qui se singularise de la première par l'attache agrippant en lieu et place de l'autocollant et qui confère une meilleure utilisation globale de la protection.

Enfin, le change complet qui prend plusieurs formes est sans doute le plus efficace des moyens de protection contre l'incontinence forte. Il garantit en effet -pour un volume important qui peut aller jusqu'à plusieurs litres- une étanchéité parfaite pendant la nuit et le jour.

Véritable système anti-fuite, le change complet ne se voit pas et possède une grande flexibilité d'utilisation. Il existe plusieurs tailles permettant aux changes complets de s'adapter aux différentes morphologies de chacun. Notons enfin la mise sur le marché depuis quelques années d'une grenouillère adaptée aux personnes incontinentes particulièrement agitées qui permet d'écarter tout désagrément.

D'autres articles à lire sur l'incontinence

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires