Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

L'incontinence fécale, quelle différence ?

L'incontinence fécale fait partie de l'incontinence anale, c'est l'un des types d'incontinence anale que l'on peut rencontrer. Il s'agit en effet d'un manque de contrôle et d'un relâchement de matières fécales de manière inattendu. Ce type d'incontinence existe sous trois formes, qui ont chacune des symptômes et des causes distinctes.

L'incontinence fécale passive

La personne atteinte par l'incontinence fécale passive n'est plus en mesure de détecter ses besoins. Le message n'est pas retransmis au cerveau, si bien que la personne peut subir un accident à tout moment. Elle n'a absolument plus conscience de ses envies.

Ce type d'incontinence fécale est souvent due à un problème neurologique ou un problème cérébral survenu au moment d'un accident vasculaire cérébral, par exemple. Les nerfs ne sont plus capables de conduire le message au cerveau et la personne devient véritablement incapable de se contrôler.

L'incontinence fécale active

Ce type d'incontinence est, quant à elle, davantage consciente. Lorsqu'une personne est atteinte de ce type de trouble, elle ressent alors un besoin urgent d'aller à la selle. Cependant son corps n'est plus apte à retenir, et elle doit se précipiter au toilette avant qu'il ne soit trop tard. Ces personnes vivent dans le stress et l'urgence de voir survenir une crise de ce genre.

La cause de ce genre d'incontinence est l'affaiblissement musculaire, principalement. Les sphincters et les muscles environnants ont subi une perte de tonus importante et ils n'assurent plus leur fonction principale. Il n'est donc pas question ici de problème de transmission de message au cerveau, mais bien d'un problème de capacité à contracter les muscles au moment voulu.

L'incontinence fécale par regorgement

Cette incontinence fécale est due principalement à une obstruction du conduit digestif. Une personne atteinte d'une constipation sévère qui dure dans le temps peut-être amenée à subir des désagréments de continence. Les selles les plus solides ne passent pas, mais les selles les plus liquides peuvent toujours se frayer un chemin.

Alors que la personne constipée n'est plus habituée à aller au toilette, un relâchement des selles liquides peut survenir et ainsi, arriver de manière totalement incontrôlée. Ce type d'incontinence est généralement ponctuelle, la personne constipée devra boire beaucoup d'eau pour se réhydrater.

D'autres articles sur l'incontinence anale

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires