Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Lutter contre les troubles de la mémoire

La perte significative de notre mémoire ne constitue pas une partie inévitable dans le processus de vieillissement, en particulier pour certains types de mémoire, tels que la mémoire à long terme. Par conséquent, il est important de faire la part des choses lorsque des pertes de mémoire ou des oublis surviennent.

Comment conserver une mémoire saine ?

En fait, durant le vieillissement, certains des changements physiologiques expérimentés peuvent causer des erreurs de dysfonctionnement du cerveau, provoquant la nécessité d’augmenter le temps d’apprentissage ou de mémorisation (codifier, stocker ou accéder à l'information).

La bonne nouvelle est que le cerveau est capable de produire de nouveaux neurones à tous âges, de sorte qu’une perte de mémoire importante n’est pas inévitable avec le vieillissement. Peu importe l'âge, il existe plusieurs façons d'améliorer les capacités cognitives et de prévenir la perte de mémoire. En fait, les mêmes pratiques qui contribuent au vieillissement en bonne santé et à la vitalité physique contribuent également à conserver une mémoire saine.

Conseils pour prévenir la perte de mémoire

Exercice régulier : L’exercice favorise le développement des neurones et réduit le risque de troubles associés à la perte de mémoire, tels que le diabète ou une maladie cardiovasculaire.

Vie sociale : L'interaction sociale contribue à maintenir le bon fonctionnement du cerveau. Les personnes restant en contact avec les amis et la famille présentent moins de risque de présenter des problèmes de mémoire que les gens solitaires.

Alimentation saine : Manger des aliments riches en antioxydants aide à contrôler « l'oxydation » des cellules et celle du cerveau. Les aliments riches en oméga-3 sont particulièrement bénéfiques au cerveau et à la mémoire. Cependant, consommer trop de calories peut augmenter le risque de développer des troubles cognitifs et/ou des pertes de mémoire.

Réduire le stress : Le cortisol, l'hormone produite lors d’un stress, cause des dommages au cerveau au fil du temps et peut causer des troubles de mémoire.

Dormir suffisamment : Le sommeil est nécessaire à la consolidation de la mémoire ainsi qu’à la formation et au stockage des nouveaux souvenirs.

Ne pas fumer : Le tabagisme augmente le risque des troubles cardiovasculaires pouvant causer des accidents vasculaires cérébraux et la constriction des artères qui alimentent en oxygène le cerveau.

Quelques idées pratiques pour entrainer le cerveau:

• Jouer à des jeux de stratégie tels que les échecs ou les jeux de cartes
• Faire des mots-croisés, puzzles et sudokus
• Lire régulièrement
• Apprendre de nouvelles choses
• Jouer d’un instrument de musique
• S’engager dans des projets qui nécessitent une planification (faire son jardin, le ménage, un voyage, etc.)

Dans tous les cas, si des pertes de mémoire sont observées de façon récurrente durant de longues périodes, il sera judicieux de consulter un spécialiste qui analysera et évaluera la situation personnelle.

Vous aimez cet article ? Votez !
7.3333333333333/10 (3 votes)
Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires