Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Perte d’autonomie : comment prendre soin de la personne ?

La perte d'autonomie entraîne la personne qui en souffre à faire des choses qui ne sont pas cohérentes. Dans d'autres cas, elle se voit même totalement incapable d'effectuer les tâches qu'elle voudrait faire. Il est alors temps de l'accompagner pour lui faciliter la vie. Comment se traduit véritablement la perte d'autonomie ? Et comment faire pour améliorer les choses ?

La perte d’autonomie

Comment se caractérise la perte d’autonomie chez une personne âgée ? Certains signes ne trompent pas. Une personne âgée en perte d’autonomie fait face régulièrement à des troubles de l’équilibre. Ce problème peut provenir d’une prise de médicament, ou d’une diminution du tonus musculaire général. Mais la perte d’autonomie peut également se faire ressentir au niveau des habitudes alimentaire, l’appétit se réduit, la personne mange moins…

L’hygiène corporelle et les travaux ménagers deviennent difficiles à effectuer. La mémoire diminue, la personne a de plus en plus de mal à se rappeler de quelque chose. Ces pertes de mémoire peuvent être dangereuse : oubli de fermer la porte d’entrée, oubli d’une casserole sur le feu… Dans les cas les plus graves de perte d’autonomie, la personne peut devenir dépressive, extrêmement fatiguée, voire même dans l’incapacité de raisonner. Il est nécessaire de surveiller ces signes pour prévenir d’une perte d’autonomie, et mettre en place un système d’aide à la personne.

Comment aider ?

Pour pouvoir aider la personne en perte d’autonomie, il devient nécessaire de s’équiper d’accessoire pour les gestes du quotidien. Ne serait-ce que pour nourrir la personne, il est parfois recommandé de se munir de bavoir. Lorsque la personne en perte d’autonomie en arrive à un stade relativement difficile, il se peut qu’elle ne soit plus capable de manger par elle-même.

Si il ou elle n’arrive plus à faire sa toilette sans aide, il existe des dispositifs pour faciliter l’hygiène : sols antidérapant, tabouret de douche, pour faciliter l’aide-soignant. Munissez-vous d’accessoires de toilette appropriés, tels que les crèmes protectrices, les gels nettoyants, les gants de toilettes. Les charlottes sans eau et sans rinçage peuvent être très pratique pour laver les cheveux d’une personne qui serait incapable de se déplacer jusqu’à la salle d’eau.

Munissez-vous également de matériel médical pour prendre soin de la personne quotidiennement : mesurez sa tension, prenez son poids, sa température, afin d’évaluer son état de santé général.

Vous aimez cet article ? Votez !
9/10 (1 vote)
Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires