Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Séances de rééducations périnéales : où ? quand ? comment ?

Lors de la grossesse et de l'accouchement, le périnée est mis à rude épreuve ! Il est donc utile de pratiquer quelques séances de rééducation périnéale afin d'éviter les fuites urinaires voire même l'incontinence.

Si les fuites urinaires sont déjà là, sachez qu'il n'est pas trop tard : la gymnastique des muscles du périnée et des sphincters ne peut qu'être bénéfique...

Où pratiquer la rééducation périnéale ?

La rééducation périnéale doit être pratiquée par un instructeur spécialisé : un kinésithérapeute ou une sage-femme (après un accouchement). Tout traumatisme important nécessite une rééducation post-trauma. L'accouchement fait partie de ces "traumatismes" physiques qui peuvent laisser des lésions.

La rééducation est un acte médical qui vous aide à re-tonifier vos muscles. Ce pourquoi vous ne pourrez pas le faire seule ! Ils convient donc soit de demander conseil à votre gynécologue soit de rentrer directement en contact avec la maternité au sein de laquelle vous avez accouché.

Quand pratiquer la rééducation du périnée ?

Pour une femme qui vient d'accoucher, il faut compter 6 à 8 semaines après l'accouchement. Il faut laisser le temps à la femme enceinte de se remettre de ses lésions, car elle peut souffrir de quelques douleurs une fois passé l'accouchement.

Pour les personnes souffrant de fuites d'urine, d'envies trop pressantes ou d'incontinence : il n'est pas trop tard ! Vous pouvez tout à fait vous y mettre, auprès d'un kinésithérapeute par exemple.

Comment faire ?

Plusieurs choix sont possibles. Pour les femmes ayant accouché, il s'agit d'une rééducation musculaire des muscles du périnée et des sphincters. Le but de cette gymnastique : apprendre à contrôler son périnée. Généralement, la rééducation périnéale commence par une réappropriation de son corps avec un toucher vaginal qui permet d'évaluer et de stimuler le périnée. Il s'agit d'apprendre à contracter son muscle.

En cas d'incontinence, on privilégie plutôt le biofeedback, technique qui consiste à améliorer la prise de conscience de votre périnée grâce à une sonde vaginale.
Généralement, si la technique du biofeedback échoue, votre médecin peut vous orienter vers l'électrostimulation...

Que vous venez d'avoir un enfant ou que vous souffrez d'incontinence, des solutions existent, parlez-en à votre médecin.

D'autres articles sur la rééducation périnéale

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires