Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Seniors, gare au maladies hivernales

En hiver, nos corps font face à toutes sortes de maladies. En effet, nos voies respiratoires et oreilles sont les plus malmenées si elles ne sont pas couvertes correctement. Nous allons décrire quelques maladies hivernales parfois incontournables et vous parler de plusieurs astuces pour les éviter.

Les maladies les plus courantes

Le rhume est l’infection que le généraliste diagnostique le plus à l’approche de l’hiver. Cette maladie se caractérise par une infection des fosses nasales. Malheureusement, elle est souvent relative à un virus. Ses symptômes se traduisent par de la fièvre, des courbatures, un excès de fatigue, des yeux larmoyants et le nez qui coule. Lorsque ce virus gagne du terrain et se développe dans la gorge le médecin vous parlera de rhino-pharyngite.

L’angine fait partie des maladies hivernales courantes. Cette maladie est détectée lorsque des ganglions sont enflés au niveau du coup. Souvent accompagnée d’une forte fièvre, l’angine nous empêche de bien avaler et respirer.

En troisième position, nous sommes susceptible de contracter une petite otite. Maladie infectieuse au niveau des oreilles, elle est souvent provoquée par un rhume. L’otite se manifeste par des douleurs du conduit auditif et de fortes fièvres.

La prévention des maladies de l'hiver

Pour faire front à ses maladies, il y a plusieurs solutions pour renforcer notre système immunitaire. Une bonne hygiène de vie associée à un équilibre alimentaire adapté est la condition sinequanone pour une bonne défense de notre organisme. Nous vous conseillons une cure de calcium et vitamine D à l’approche des jours froids. Pensez également à utiliser des huiles essentielles comme l’eucalyptus pour assainir votre logement. Le thym est également un remède de grand-mère qui peut faire des miracles pour écarter les microbes. On parle alors de « phytothérapie » qui peut combattre certaines infections respiratoires. Enfin, en traitement préventif, votre généraliste pourra vous prescrire de l’homéopathie.

L’automédication n’étant pas la meilleure des alternatives quand certains symptômes se font ressentir, vous pouvez néanmoins vous équiper de médicaments sans prescription. Votre pharmacien sera de bon conseil pour que vous puissiez vous équiper de paracétamol. Il a pour effet de faire baisser la fièvre et de calmer les éventuelles douleurs au niveau de la gorge ou oreille. Pour lutter contre des maladies respiratoires, votre pharmacie peut vous fournir un décongestionnant si vous vous sentez encombré au niveau des bronches. Enfin, vous pouvez demander un anti-inflammatoire pour diminuer une éventuelle inflammation (toujours au niveau respiratoire).

Vous aimez cet article ? Votez !
7/10 (1 vote)
Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires