Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

Les fuites urinaires chez la femme, ça se soigne !

femme incontinence en rdv urologue

L'incontinence urinaire touche des millions de femmes en France. On compte une femme sur dix étant atteinte de cette maladie. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les fuites urinaires peuvent apparaître à tout âge, même chez les jeunes femmes. Il existe différents types de fuites. Elles surviennent inopinément au cours de la journée et de la nuit. L'incontinence urinaire est une pathologie handicapante dans la vie courante. Pour retrouver une vie normale, les femmes utilisent des protections. Il est possible de soigner cette maladie à l'aide d'un traitement ou d'une intervention. Cela se décide selon les pathologies.

Quels sont les différents types d'incontinence urinaire chez les femmes ?

Les fuites urinaires chez la femme causent des troubles importants selon les pathologies. On distingue deux types d'incontinence urinaire. L'incontinence est détectée après consultation chez un médecin généraliste puis un urologue. La plus fréquente est l'incontinence urinaire d'effort. Trois femmes sur quatre en sont atteintes. Elle survient lors d'une toux, un éternuement, en soulevant une charge, durant un exercice sportif ou simplement en riant. Le sphincter, ensemble de muscles censés retenir l'urine dans la vessie, ne jouent plus leur rôle. Les causes de l'incontinence urinaire d'effort peuvent être un accouchement, une grossesse ou la ménopause.

L'incontinence par impériosité est due à des troubles du fonctionnement de la vessie. Les sphincters et la vessie agissent de manière hyperactive et font pression. La patiente ressent immédiatement le besoin d'uriner après la fuite. Ce type de fuite urinaire féminine survient à un âge tardif. Elle cause de nombreuses fuites d'urine et devient difficile à vivre au quotidien. Elles peuvent apparaître lorsque la patiente entend le bruit de l'eau qui coule ou lors de changements de température importants. La perte d'urine est spontanée et fréquente. Elle survient le jour comme la nuit, ce qui implique une protection adéquate.

Quelles sont les solutions pour lutter contre les fuites urinaires ?

Les fuites urinaires chez la femme ne sont pas sans issue. Les protections facilitent le quotidien pour les femmes qui travaillent ou qui pratiquent une activité physique importante. Il existe différents traitements selon les cas d'incontinence :

  • Les médicaments anticholinergiques sont prescrits en cas d'incontinence impérieuse. Ils ont pour but de réduire l'activité vésicale. En clair, ils diminuent l'envie d'uriner qui est permanente dans ce type de fuites urinaires. Ce traitement a des effets secondaires comme la sécheresse buccale, les troubles de l'intellect, de la digestion et de la vue. Il est contre-indiqué aux personnes victimes d'un glaucome.
  • La rééducation des muscles du périnée, les sphincters, est prescrite en cas de fuites urinaires par l'effort. Appelée rééducation périnéale, elle aide à renforcer la capacité de la vessie à contenir l'urine et à savoir contrôler l'envie d'uriner. Le périnée est situé dans la zone vaginale de la femme. Par le biais d'exercices chez un kinésithérapeute, la patiente doit effectuer environ 15 séances avant d'atteindre l'objectif escompté. Avant de commencer les séances, il est important d'adapter son alimentation. Certains aliments comme les tomates, le café ou le tabac augmentent l'envie d'uriner.
  • La chirurgie est un des traitements envisageable en cas de fuites urinaires. On en use particulièrement lorsque les deux traitements précédents n'ont donné aucun résultat ou lors d'un cas clinique d'incontinence particulière. L'intervention chirurgicale permet de replacer la vessie, de l'agrandir voire de la retirer si elle représente un obstacle au fait d'uriner. Pour les femmes ayant un sphincter dysfonctionnel, il est possible d'en placer un nouveau, artificiel.
Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires