Un conseil, un renseignement
03 21 99 20 76
du lundi au vendredi 9h/12h - 14h/17h

La vessie hyperactive

L'hyperactivité vésicale est un trouble qui frappe aussi bien les hommes que les femmes à tout âge. Elle est caractérisée par la manifestation d'un besoin d'uriner pressant alors que la vessie n'est pas pleine. Les médecins estiment que le patient a une vessie hyperactive s'il a besoin d'uriner plus de huit fois par jour ainsi que pendant la nuit. Cette pathologie se manifeste aussi par des fuites comparables à celles qui caractérisent l'incontinence urinaire. Sa fréquence s'accroît avec l'âge.

La vessie hyperactive au quotidien

Malheureusement, elle perturbe beaucoup la vie des personnes qu'elle frappe en les obligeant parfois à renoncer à leur activité physique ou à programmer leurs voyages en fonction de la présence de toilettes à bord des trains. Il en résulte qu'elle peut être très gênante pour une personne qui prend souvent le métro ou l'autobus.

Si vous constatez ces symptômes, n'hésitez pas à consulter votre médecin. Il vous expliquera que votre hyperactivité vésicale peut être due à une pathologie de votre système nerveux. Si c'est le cas, il vous proposera un traitement approprié. Sachez cependant que la plupart des causes de cette maladie sont inconnues, mais qu'il existe des traitements efficaces.

Les traitements de l'hyperactivité vésicale

En effet, une vessie hyperactive peut être traitée grâce à des changements de votre régime alimentaire (notamment une baisse de votre consommation de boissons alcoolisées ou de café). Votre médecin pourra aussi vous proposer des exercices de rééducation périnéale et vésicale où éventuellement une stimulation électrique des nerfs qui contrôlent l'émission d'urine. Ces traitements peuvent être associés à des médicaments. Si aucun résultat satisfaisant n'est obtenu après avoir tenté ces traitements, une intervention chirurgicale peut être proposée. L'intervention peut par exemple consister en une mise en place d'un fil électrique près de votre coccyx. Le fil est branché à un stimulateur électrique provisoire qui est ensuite remplacé par un stimulateur définitif si la tentative a réussi.

D'autres articles sur l'incontinence urinaire

Modifier mes informations
Veuillez saisir votre email. Après validation vous recevrez un mail contenant la marche à suivre pour modifier vos informations
IMPORTANT : les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires