Les dysfonctionnements vésicaux

Pour mieux comprendre l'incontinence, nous pouvons aussi nous pencher sur des éléments simplement mécaniques. L'appareil vésical peut rencontrer au cours de sa vie des altérations de courte, ou de longue durée. Celles-ci peuvent mener à des troubles de la continence.

Les dysfonctionnements vésicaux rencontrent de multiples causes : infections, inflammations, connexions nerveuses interrompues, etc. L'incontinence relève souvent de plusieurs éléments à prendre en compte. C'est pourquoi mdm-France vous aide aujourd'hui à cerner ces troubles, pour mieux les soigner, et apprendre à mieux vivre.

  • La vessie hyperactive

    Si vous ressentez quotidiennement des envies pressantes d'uriner et que vous souffrez de fuites urinaires ; il se peut que vous souffriez d’une vessie hyperactive. Pour en savoir plus et pour connaître les solutions, reportez-vous à :

  • Le sphincter vésical : dysfonctionnements

    Lorsque l'on souffre d'incontinence, c'est bien souvent le sphincter qui est en cause. Pour mieux comprendre ce mécanisme, découvrez :

  • 27 mars 2015

    La faiblesse vésicale

    La faiblesse vésicale, c'est le fait que la vessie n'arrive plus à retenir l'urine pendant un effort. Une toux ou un rire peut entraîner une perte d'urine plus ou moins conséquente.

  • 27 mars 2015

    La vessie neurologique

    La vessie neurologique est un dysfonctionnement des voies nerveuses qui font fonctionner la vessie. Ceci dérègle totalement le rythme des mictions.